Un diner à l’anglaise

Coucou à tous,
Après une longue absence sur mon blog, me revoilà.
J’en suis désolée mais déjà 3 mois que je n’ai plus de cuisine pour cause de travaux et elle ne sera utilisable que début juillet ….
Et un boulot passionnant où je test une tonne de recette que j’aimerais poster mais très peu de temps pour moi.
Donc je profite de quelques jours à la campagne en Angleterre pour revenir avec de super recettes anglaises.
Celles-ci pour faire un repas anglais typique et délicieux, puis un post sur les petits déjeuner & un autre post avec un autre repas complet accompagné de deux idées de gâteaux 🙂
Je vais commencer dans l’ordre de préparation du repas.
L’épaule d’agneau :
Vous pouvez également choisir un autre morceau de l’agneau mais celui-ci venait du Yorkshire et il était absolument délicieux!
Ingrédients : 
1 cs de cumin
1 cs de paprika (fumé ou non suivant vos goûts)
1 épaule d’agneau
To do : 
1/ Recouvrir l’agneau de cumin et de paprika en le malaxant pour imprégner les épices dans la chair (si vous n’aimez pas ce type d’épices, cette recette s’applique aussi très bien avec de l’ail & du romarin, à vous de voir)
2/ Idéalement si vous avez un plat avec une grille qui permet à la viande de ne pas cuire dans sa graisse, c’est top. Sinon pas de soucis.
Le mieux est de cuire sans chaleur tournante qui assèche la viande et à 160C.
C’est une viande qui requière une cuisson longue et douce pour obtenir une viande très tendre 🙂
Cuisson
Grace à la grille, la graisse de la viande va partir. Il faudra alors (environ tous les 20 min) sortir la viande du four, récupérer le jus puis arroser la viande de ce jus et la remettre à cuire.
Si vous n’avez pas de plat avec grille, utilisez une cuillère pour arroser votre viande avec son jus 🙂
La viande sera cuite quand elle sera à 66C à coeur. La viande sera alors rosée et parfaite (sur les photos elle est un peu trop cuite … environ 72C à coeur). Pour avoir la cuisson idéale il faut utiliser un thermomètre de cuisson (vous pouvez en trouver pour environ 20€).
Pour accompagner l’agneau, voici une recette de sauce typiquement anglaise, que j’adore!
Il vous suffira de faire un roux avec le gras de l’agneau (jus de cuisson que vous récupérez) avec farine et beurre.
Plus rajoutez environ 30 ml d’eau et 1 gros verre de vin rouge.
Laissez cuire le tout à forte température pendant 5 min puis réduire le feu et laissez épaissir la sauce.
Plus qu’à la servir avec la viande dans une jolie saucière.
Le Yorkshire Pudding : 
Voici un accompagnement très très anglais. Ma tante a utilisé un moule en silicone, ce n’est pas très traditionnel mais cela évite de mettre une tonne d’huile … bref à vous de voir.
Voici une vidéo de mon chef préféré si vous voulez le faire à la méthode tradi : https://www.youtube.com/watch?v=nUvIJqhq0KQ
Ingrédients : 
5 Cs de farine assez pleine
1 cc (grosse) de sel fin
5 œufs entier (1 par cuillère de farine)
1 peu de lait (genre 20 cl) pour avoir la même texture que les pancakes (entre crêpes / pancakes)
To Do : 
Bien mélanger au fouet pour enlever les grumeaux
Bien fouetter pour mettre de l’air dans le mélange
C’est ce qui permet de les faire gonfler, les quantités sont assez « variable » car ma tante le fait à l’oeil 😉
Cuisine
Laisser reposer à température ambiante durant 1h (le temps de préparer le repas)
Dans un moule en silicone, repartir le mélange (sans huile) et cuire durant 30 min à 220C
Yorkshire Pudding
Laisser la porte du four fermé tout du long pour ne pas faire retomber les Yorkshire pudding 🙂
Yorkshire Pudding
La prochaine fois, je vous poste toutes les recettes pour les légumes.
En attendant, voici le repas complet en photos 🙂
Un plaisir de vous retrouver!!
Pour commencer
Pour bien commencer … champagne !
Le repas
Voici le repas complet, Yorkshire Pudding, poireaux, carottes rôties, pommes de terre, chou-fleur & brocoli pour accompagner l’agneau. 
Miam
Juste miam avec toute cette sauce ! 
UK
Un peu kitch mais j’aime tellement ces intérieurs anglais… cosy & old fashion ! 
Share Button

Cheesecake oreo !!

Coucou à tous,

Me revoila avec une jolie recette que j’ai fait pour mes super collègues et franchement ils ont adoré 🙂 J’avais envie d’un gâteau fondant & gourmand mais surtout américain.
D’ailleurs pour la petite histoire, le cheesecake a été inventé à New York pendant la grande crise de 29. En effet il n’y avait plus d’argent pour faire fonctionner les fours, donc ils ont eu l’idée brillante d’inventer des gâteaux sans cuisson … comme le cheesecake ou le banofee pie !! Et pour toutes celles & ceux qui n’ont pas de four, c’est top 🙂

Bref, place au gâteau ! Le plus, c’est que vous pouvez le faire la veille, comme ça pas de prise de tête le Jour J. Par contre si vous souhaitez le faire le jour même, il faut prévoir au moins 3h / 4h de frigo avant de le déguster ..

Et surtout utilisez bien du fromage type Philadelphia normal, j’ai testé avec le light et avec celui de chez M&S et vraiment la tenue n’était pas au RDV … dommage.

Ingrédients :
20 Oreo + 8 (soit 2 paquets – recette classique)
70 g de beurre à température
300 g de fromage frais à tartiner, idéalement Philadelphia (soit 2 boites)
150 g de mascarpone + 2 càs
200 g de chocolat blanc
8 oréos
30 cl de crème liquide entière à 33%
3 c. à soupe de sucre
1 gousse de vanille
mini Oreos pour la déco 🙂

Cheesecake 2

Petite vision juste avant de l’emporter pour mes collègues 🙂

To Do :
Perso j’aime bien utilisez un moule où l’on peut retirer les bords. On en trouve facilement chez Alice Delice ou du bruit dans la cuisine. Vraiment ça aide, et pourtant je mets dans le fond du moule un rond de papier sulfurisé puis du papier film tout autour. Je trouve que ça facilite les choses mais à vous de voir.
Bien-sur vous pouvez le faire dans un moule « normal », je l’ai fait pendant longtemps. Si c’est le cas, le papier film (dit aussi papier transparent) vous aidera à la retirer. Car comme il durcit au frigo il se tiendra assez bien pour être démoulé délicatement.
1/ Si vous avez un mixeur, utilisez le pour mixer les 20 oréos. Sinon mettez les dans un sac à congélation hermétique et fermez le. Puis à l’aide de votre rouleau à pâtisserie, écrasez les 🙂 Super facile et rapide, attention fermez bien le sac sinon votre cuisine s’en souviendra .. !
2/ Faire fondre le beurre, dès qu’il est liquide mélangez le aux oréos mixés. Vous avez obtenir une pâte que vous étalez dans le fond de votre plat. Lissez le tout à la cuillère 🙂
Placez au frigo.
3/ Pendant ce temps, faite fondre le chocolat blanc au bain-marie. (ou au micro-onde, mais attention à ne pas le bruler).
Dans un grand bol mélangez le fromage à tartiner et le mascarpone. Au fouet vous allez les détendre, puis ajoutez le chocolat blanc fondu. Bien mélangez.
4/ Coupez le 8 oréos restant grossièrement à l’aide d’un couteau. Puis incorporez les avec le mélange de crème – chocolat.

Oréo
Une fois les oréos bien mélangés, sortez votre moule du frigo et répartissez la crème par dessus la base. Bien lissez et remettez au frigo au moins 3h.

Mélange
5/ Si vous réalisez votre cheesecake la veille, faite votre chantilly le jour J juste avant l’arrivée de vos invités. Et sinon attendez que votre gâteau est reposé au frigo 3h 🙂
L’important pour obtenir une bonne chantilly est d’avoir un bol, un fouet et une crème très froide. J’aime placer le tout au frigo 1h avant ou alors 15 min au congélateur.
Dans un grand bol, mettez la crème liquide et le mascarpone, le sucre et les graines de la gousse de vanille que vous avez préalablement fendu en deux. Fouettez jusqu’à obtenir une chantilly montée, épaisse et ferme. Un vrai délice cette chantilly avec le mascarpone & la vanille !! J’adore 🙂

IMG_2266
6/ Remplir une poche à douille puis après avoir démoulez le cheesecake et l’avoir placé sur votre assiete de présentation, faite des jolies formes pour recouvrir votre gâteau de chantilly. Puis placez les mini oréos coupés en 2 joliement. A vous de trouvez l’inspiration pour la déco 🙂

Et hop, profitez bien 🙂 Ce gâteau est délicieux juste comme ça, coupez le avec un grand couteau que vous prenez soin d’essuyer entre deux tranches.

A très vite pour de prochaines recettes 🙂

IMG_2268

(Désolée pour cette photo toute moche mais les 30 min de voyage n’ont pas aidé 😉 )

 

 

Share Button

Cheesecake vanillé

Me revoila avec une recette vraiment délicieuse!! Elle vient du super livre de Jamie Oliver, tout le monde peut cuisiner 🙂 C’était les 30 ans de l’une de mes meilleures amies ce weekend et j’avais vraiment envie de lui faire un gâteau magique et super bon 🙂

Donc quoi de plus parfait qu’un cheesecake, comme vous le verrez je l’ai agrémenté de mes envies et surtout j’ai essayé de mettre beaucoup d’explication pour vous faciliter les choses !!

J’ai choisi de le faire assez naturel et sans fruits dessus mais plutôt des zestes de citron jaune et vert car le thème de la soirée d’anniversaire était le Brésil … mais vous pouvez mettre des fruits rouges frais, du coulis de fruits rouges ou alors un coulis de fruit de la passion. J’ai déjà essayé les deux variantes qui sont très très bonnes !!

À vous de voir suivant vos envies 🙂

Mes premiers conseils sont surement les plus importants :

1/ Prendre du fromage Philadelphia normal, pas le light. Le résultat sera parfait avec l’original alors que le light ne permettra pas au cheesecake de prendre … hors comme il n’y a pas de gélatine, le fromage entier ainsi que la crème entière (à 33%) sont essentiels. J’ai aussi testé le fromage type « Philadelphia » en sous-marque de M&S et vraiment le résultat n’est pas top. Toujours un soucis de tenue …

2/ Si vous avez la possibilité de faire votre cheesecake la veille ça sera parfait. Il sera ferme & fondant. Si comme moi cette fois ci, vous n’avez pas la possibilité, comptez au minimum 5h de réfrigération. C’est super important !! J’ai fait le mien le jour même cette fois ci, il se tenait bien mais était assez fondant. Franchement c’était top aussi !!

3/ Si vous avez un robot c’est le mieux pour faire monter la chantilly. Il faudra penser à mettre le fouet + la crème au congélateur au début de la préparation du gâteau. Plus ils seront froids mieux cela sera pour monter la chantilly. Si vous pouvez mettre votre bol de robot, allez y. Moi je vis à Paris donc imaginez bien que la taille de mon congélateur est microscopique mais j’ai réussi à monter la chantilly sans 🙂

Ingrédients :
Pour la « base » soit le fond du cheesecake :
130 g de biscuits (type Digestives, petits-beurre, petits-brun ou même spéculoos)
100 g de flocons d’avoine
150 g de beurre ½ sel coupé en petits morceaux

Pour la crème :
1 gousse de vanille (si vous n’en avez pas, mettez de l’extrait de vanille mais c’est important !!)
600 g de fromage Philadelphia (environ 4 boites classiques)
140 g de sucre en poudre
1 citron bio
30 cl de crème liquide entière

Accompagnement :
Laissez libre court à votre imagination, fruits rouges, fruits de la passion ou même zestes de citron pour moi.

IMG_0591

To Do :
La base :
1/ Mettre du papier étirable au fond de votre moule. C’est vraiment très pratique après pour démouler. J’ai utilisé un moule rond avec un tour qui se retire. Très très pratique. Néanmoins si vous n’en n’avez pas, un moule classique (rectangulaire ou carré) sera très bien. Par contre si vous utilisez ce second type de moule, il faudra faire votre cheesecake la veille pour que celui-ci soit assez ferme et donc vous permette de le retirer de son moule.
2/ Faite revenir dans une poêle les flocons d’avoine (sans matière grasse). Compter environ 5 min en remuant régulièrement.
3/ Pendant ce temps là, mixer les biscuits pour en obtenir des miettes à l’aide d’un robot. Si vous n’en n’avez pas, mettez les biscuits dans un sac congélation et les réduire en miette avec votre rouleau à pâtisserie. Ne surtout pas le faire sans le sac à congélation si vous voulez conserver une cuisine toute propre …. 😉
4/ Rajouter les biscuits écrasés aux flocons d’avoine puis ajouter directement le beurre. Bien mélanger jusqu’à ce que le beurre s’incorpore parfaitement. Cela vous donnera une pâte ressemblant à une grosse boule.
5/ Mettre ce mélange dans le plat à cheesecake et bien tasser et aplatir pour égaliser le tout. Il faut que le fond soit bien lisse et les cotés tous de la même hauteur. Ça vous donnera un si joli rendu à la fin 🙂 Et hop direction le frigo !

IMG_0544

La crème :
1/ Dans un grand bol, mettre le fromage Philadelphia, les grains de la gousse de vanille fendue en deux, le jus et le zeste du citron et le sucre. Mélangez bien, idéalement avec un fouet et beaucoup d’énergie !!! Conserver votre robot pour la chantilly …

IMG_0541
2/ Mettre dans le bol du robot la crème liquide, il vous faudra environ 4 à 5 min à puissance 3 pour obtenir une belle chantilly. Vous verrez celle-ci aura doublée de volume et devra être assez ferme au touché. Au delà de 5 min, ne poursuivez pas à battre même si celle-ci n’est pas trop ferme. Cela suffira pour le mélange, pas de stress.

3/ Incorporer délicatement la chantilly dans le 1er mélange. Mettez d’abord un peu de chantilly pour délier la préparation, puis progressivement le reste. Voici à peu près ce que vous devez obtenir. La crème va devenir assez légère et onctueuse, vous verrez la préparation se modifiera au fur et à mesure.

IMG_0542

4/ Une fois la crème bien mélangée, la mettre délicatement dans votre moule. Elle va ainsi recouvrir tous les biscuits. Lisser la crème, il faut que la surface soit partout à la même hauteur. Cela sera votre rendu final ..!! J’ai zesté des citrons vert & jaune pour avoir un joli rendu coloré 🙂

IMG_0545

5/ Puis laisser prendre votre cheesecake au frigo environ 5h, le mieux serait de le laisser toute la nuit … À vous de voir suivant le temps que vous avez. Filmez le avec du papier alimentaire (qui ne doit pas toucher la surface) et c’est tout !!

6/ Enfin sortez le du frigo au moment de servir, vous n’avez qu’à laisser libre court à votre imagination. Soit le présenter sur une assiette simplement, j’avais choisi des bougies d’anniversaire et des drapeaux de Sostrene Grenes. Soit avec un coulis de fruits rouges et quelques fruits joliment disposés.

Profitez bien & à très vite !!

Share Button